Quel est le format idéal pour un serveur domestique ?

 

boitierUne question qui peut paraître bizarre à première vue mais pourtant il s’agit d’une question qui fait l’objet d’un article entier.

Un article très intéressant à ne pas prendre forcement au pied de la lettre mais qui fait réfléchir. Aucune information sur l’auteur par contre mais les sources sont mentionnées.

 

Extrait : 

Le concept d’un serveur de fichiers domestique est de nouveau à la mode. Et une fois de plus, l’industrie développe toute une gamme de formats incompatibles. Une des variantes proposées consiste en un boîtier de la taille d’un magnétoscope, à installer dans le salon. De tels appareils doivent impérativement être silencieux, et donc fonctionner sans ventilateur, ce qui limite considérablement leurs performances et leurs fonctionnalités. Une autre approche, plus prometteuse, consiste à installer un serveur sans écran ni clavier dans une armoire dédiée, à proximité d’éventuels panneaux de brassage, équipements réseau et alimentations secourues. Chacun peut dès aujourd’hui équiper une telle armoire à partir de composants sur étagère, mais l’absence de dimensions et de règles d’ingénierie normalisées conduit à des assemblages hétéroclites qui exploitent mal le peu d’espace que l’on est prêt à consacrer à cet usage dans un local d’habitation.

Consulter l’article sur le format idéal de serveur domestique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *