Intradisk : serveur Linux multi-usage de technologie Green-IT

De la taille d’un disque dur externe de 3,5 pouces, ce mini serveur basé sur Linux, du fabricant allemand « Intradisk » arrive en France. La société importatrice Artagis a été choisi par le fabricant allemand pour la commercialisation de son produit.

Le fabricant a voulu marquer un point fort sur la consommation en énergie de son produit, en utilisation normale la consommation est de 10W, ceci permet une réduction de la consommation de 2550kWh par an par rapport à un serveur classique, cette consommation chute à 4,5W en mode standby. Cette économie d’énergie permet de réduire de 2940Kg/an les émissions de CO2, ceci est équivalent au rejet fait par une voiture diesel parcourant 22.000km. Cette économie se traduit directement sur votre facture d’électricité: de 350-400 Euro par an .

L’appareil peut s’utiliser en tant que serveur de fichier (NAS) avec une capacité de stockage pouvant atteindre 2To ou en tant que Firewall, cache Web, serveur de sauvegarde, point d’accès WiFi/Bluetooth ou bien encore en tant que serveur multimédia UPNP.

D’autres applications étendent les possibilités du serveur Intradisk. Il peut, par exemple, être fourni pré-équipé de LAMP (Linux, Apache, Mysql, PhP/Perl), ou encore grâce à CIBS (Cascading Internet Backup System) gérer automatiquement les sauvegardes et l’archivage des données de l’entreprise.

Les administrateurs du système ont la possibilité d’étendre les fonctionnalités du produit grâce à leurs propres scripts. Pour les développeurs, grâce à un accès en chroot, ils peuvent développer leurs propres applications, ou étendre celles existantes. Avec le paquet Admin, l’ensemble des codes sources sont fournis, les développeurs ont également le choix de leurs distributions, Debian (nslu2-sarge-0.2) ou la distribution native openslug, ou encore la snapgear-3.2.0.

Un exemple d’application possible VoIP fonctionne avec le produit Intradisk Profi. L’Intradisk devient simplement un central téléphonique avec le paquet logiciel Asterisk. L’installation d' »Asterisk » peut être réalisé soit même grâce à apt-get si une Debian est présent en temps que distribution sous chroot, ou bien ipkg dans la distribution standard (OpenEmbedded – openslug) pour ceci il suffit de lacer la commande : ipkg install asterisk

La configuration d’Asterisk peut alors se faire soit directement par les fichiers de configuration, ou encore par l’interface Web. Pour le raccordement au réseau téléphonique différentes solutions
existent :
Рcarte MiniPCI sur le r̩seau t̩l̩phonique existant (analogique ou num̩rique)
– soit directement par IP.
– soit par RS232 est un modem « ancienne génération »
– soit par bluetooth, ou encore WiFi

Le serveur Linux est disponible en trois variantes:
• Intradisk Serveur est équipé d’un processeur XScale ARM9 de 533MHz, d’un port Fast Ethernet et d’un disque dur de 1To, l’ensemble est monté dans un boitier robuste en aluminium et sans ventilateur.
• Intradisk Profi, une autre variante, dispose en plus d’un deuxième port Ethernet, d’un port WiFi de 108Mbit/s, d’un port Bluetooth ainsi que d’un port Infra-rouge.
• Intradisk Admin basée sur la variante Profi complète la gamme en proposant l’ensemble des fichiers sources du Firmeware, un accès « root », et un environnement de développement.

Le prix de la variante Intradisk Serveur est disponible à moins de 400 € TTC.

D’autre produits complète la gamme, par exemple GreenKiosk, une borne interactive équipée d’un écran tactile TFT de 19 », ayant une consommation de 40W, là encore une réduction de 30% à 80% par rapport à une borne interactive classique

Auteur: Artagis – F.Glohr
URL : www.artagis.fr

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *